Les exosquelettes ne servent pas uniquement aux paraplégiques.

Une étude présentée dernièrement par la firme Ekso-walk fait état d’une estimation de 17 millions de personnes dans le monde qui subissent un AVC ( accident vasculaire cérébral) chaque année.

Plus de 60% de personnes qui réchappent d’un AVC aigu sont incapables de marcher ou ont besoin d’une intervention pour marcher.
La déambulation avec des facultés affaiblies est associée aux risques de chute, à la dépendance, à la participation limitée aux activités sociales.

Grâce à l’avènement des technologies robotiques, des firmes proposent des exosquelettes destinés à la réadaptation, des aides à la marche qui facilitent le processus de récupération en offrant une mobilité plus précoce et une meilleure indépendance.

Aux USA une collaboration entre certains fabricants d’exosquelettes et des associations comme la National Stroke Association devient une norme de soins dans la réadaptation d’AVC.

A titre informatif, il y a 19.000 AVC par an en Belgique…..